Morceaux d’Antitoulogie

Titou c’est un peu comme        . Enfin, pas vraiment, parce que l’écriture est plus           .

2009.02.07 Titou à Rahon (74)

Dans certains sketches, on pense aussi à        , surtout ses débuts.  Y’ a le même délire mais je crois que ça va encore plus loin. Un jour quelqu’un m’a dit que les jeux de mots lui
rappelaient               .

C’est vrai, y’a un peu de ça !  Quant aux chansons on pense immédiatement à        , mais on se rend vite compte que c’est plus près de            voire de          dans certaines mélodies ;
c’est vous dire !

Sur scène ? C’est difficile à comparer ! C’est tellement             ! Et puis           . Tiens ! Je sais pas si vous avez vu le dernier spectacle de             ? Et ben, c’est un peu le même style de bonhomme. Bien sûr les thèmes sont très différents mais je vous jure qu’on se marre autant !

Dans le genre y’a aussi           . Vous vous souvenez ? Bon, enfin, là           j’hésite un peu à le comparer à lui ; faut pas exagérer ! J’vais le faire rougir ! Mais entre nous, y’a des moments, c’est aussi fort.

Bon j’arrête ! J’en ai trop dit …  Et je m’en voudrais de déplorer le sujet !

Michel Faure.

 

Morceaux d’Antitoulogie est un florilège détonant de ses cinq premiers spectacles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>